CARTE SCOLAIRE

EFFONDREMENT DU NOMBRE DE CREATIONS DE POSTES AU NIVEAU  NATIONAL :

440 postes créés en 2020 contre 2 325 en 2019 et 3 680 en 2018 !!


1 885 créations de postes de moins que l’an passé dans le 1er degré


Les décisions de notre ministre JM Blanquer concernant la carte  scolaire au niveau  national pour la rentrée 2020  sont connues depuis le Comité Technique Ministériel du 19 décembre :


Sur 31 académies , 26 connaitront une baisse en terme de postes par rapport à l’an passé. L’académie de Versailles est l’une des plus touchée avec une perte de 219 postes (passant de 462 en 2019 à 243 en 2020).


Cette baisse drastique du nombre de postes  signifiera encore à la rentrée 2020 des effectifs plus chargés dans la majorité des classes  alors que doit être mis en place à grand effet d’annonce le dédoublement des classes de GS en éducation prioritaire et la limitation à 24 élèves dans les classes de GS, CP et CE1 dans les écoles hors EP.


Comment avec si peu de postes , ces mesures pourraient-elles se mettre en place sans que cela soit au détriment de tous les autres niveaux, de toutes les autres écoles ? Cela a déjà été le cas lors de la mise en place des CP, CE1 à 12 en REP, et REP+.


L’effondrement des créations de postes va engendrer une situation intenable . C’est inacceptable ! Une véritable provocation du ministre !


Par cette dotation , le ministre répond déjà négativement à une des principales revendications concernant la direction d’école : l‘augmentation des quotités de décharge de direction. Ce sera aussi, dès la rentrée, encore moins de remplaçants alors que la situation est déjà totalement sinistrée. Ce sera encore moins de postes et de structures adaptés, moins de RASED !


Les personnels n’en peuvent plus de la dégradation continue de leurs conditions de travail, ils n’en peuvent plus des contre-réformes qu’ils subissent, de l’inclusion systématique en passant par PPCR et la loi de transformation de la fonction publique qui supprime les CAPD !


Ils n’acceptent plus cette situation comme ils n’acceptent pas la destruction du code des pensions et la mise en place d’un  régime universel de retraite par points qui leur ferait perdre des centaines d’euros par mois à la retraite.


Les enseignants ne sont pas dupes de la pseudo revalorisation annoncée par JM Blanquer pour 2021 : 500 millions en 2021  en échange d’un « calendrier précis sur les missions des enseignants et leur évolution ». 


C’est 40 euros brut par mois !  C ’est la  modification de nos carrières, de nos missions. C’est la remise en cause  de nos congés !


Dans cette situation, le SNUDI FO pleinement engagé dans la grève pour l’abandon du projet de retraite par points appelle les personnels à se réunir dans leurs écoles, à participer aux AG locales pour organiser la suite du mouvement, pour décider la grève jusqu’à son retrait.


Faire reculer le gouvernement sur sa réforme des retraites, c’est créer les conditions pour obtenir satisfaction sur toutes nos revendications !

  

La  1ère phase de la carte scolaire du département  est à l’étude à la DSDEN. Les opérations de carte  scolaire n’auront lieu qu’après les élections municipales.

Afin que les délégués du SNUDI FO puissent défendre la situation de votre école, vous trouverez en pièce jointe l’enquête carte scolaire à nous retourner par mail.

 

DERNIER COMMUNIQUE CARTE SCOLAIRE

 
 

4, place de Touraine
78000 Versailles

01 39 51 23 94

©2019 par SNUDI FO 78. Créé avec Wix.com en collaboration avec TONUMERIC - http://tonumeric.net