Carte scolaire.png

CARTE SCOLAIRE 2021 : COMPTE RENDU DU CTSD 24 JUIN

Non aux fermetures de classes! Oui aux ouvertures nécessaires !

Le SNUDI FO 78 refuse d’accompagner l’administration dans sa gestion de la pénurie et dans la mise en place des politiques ministérielles !

Ce jeudi 24 juin, l'Inspecteur d'Académie a réuni le comité technique spécial départemental pour ajuster ses mesures de carte scolaire pour la rentrée 2021.

Les parents d’élèves du Groupe scolaire Joliot Curie à Achères et de l’école Schweitzer à Marly le Roi étaient présents devant le collège où se tenait le comité technique. Ils se mobilisaient suite à la fermeture de classe annoncée dans l’école de  leurs enfants. Ils avaient au préalable demandé à être reçus par le DASEN . Les représentants FO en début de CTSD ont demandé au DASEN de les recevoir . Ce dernier  a refusé , arguant que les parents d’élèves avaient déjà été entendus et qu’il ne répondait pas sous la pression.

Le SNUDI-FO 78 s’est mobilisé aux   côtés des enseignants et des parents d'élèves de toutes les écoles qui l’ont sollicité pour le maintien de toutes les classes, comme cela a été le cas à Sartrouville et à Achères par exemple.

Alors que nous dénonçons la prise en compte de l’IPS des écoles comme nouveau critère  d’ouverture ou de fermeture de classe, critère à notre sens subjectif car il ne reflète pas la réalité «  sociale «  des écoles, le DASEN réfute notre analyse mais indique qu’ «  il  a placé le curseur ( IPS) à des endroits différents en fonction des moyens » . si ce n’est pas de la subjectivité c’est de l’adaptation. !

Preuve en est : au regard des documents de travail de ce CTSD,  l’IPS est fixé  en dessous de  115 pour  l’ouverture de classes de GS à 24, en dessous de 110 pour les CP/CE1 à 24 et  en dessous de 100 pour l’attribution de quotités de décharge de direction supplémentaires  en REP.

Qu’en déduire ? Si ce n’est que ce chiffre permet au DASEN de rester dans son enveloppe de postes attribuée au département  sans prendre en compte le besoin réel des écoles.

Par ailleurs, le SNUDI-FO 78 s'oppose au choix politique ministériel de création massive de postes destinés à l'application d'un nouveau management au sein de l'Education Nationale. Alors que des dizaines de classes  sont restées sans maîtresse ni maître chaque jour dans les Yvelines durant des mois, le SNUDI-FO 78 exige la création massive de postes de professeurs des écoles notamment remplaçants pour que cette situation ne se reproduise pas. Quoi de plus intolérable que de devoir renvoyer des élèves chez eux, faute de remplaçants ?

A l’opposé, le DASEN a choisi de répondre aux consignes ministérielles en créant 5 postes de supplémentaires de CPC pour mettre en place les accompagnements et les constellations rejetés par les personnels. Il a choisi de créer 3 moyens TICE pour mettre en place l’enseignement à distance alors que tous les personnels sont d’accord pour dire que l’école à distance ce n’est pas l’école. Il a choisi de répondre aux consignes ministérielles au lieu de créer les postes nécessaires, notamment de remplaçants (seulement 5 postes supplémentaires). Dérisoire! Interpelé sur cette question dans la déclaration  préliminaire au CTSD , le DASEN s’inscrit en faux en expliquant que les postes de CPC TICE  créés «  ne seront pas destinés à la mise en place du travail en distanciel mais aideront les collègues à s’approprier des outils nouveaux car il faut évoluer avec son temps » . Chacun appréciera la nuance !!!


A l’opposé du SNUDI FO 78, les organisations syndicales présentes au CTSD ont accompagné l’administration dans sa gestion de la pénurie. Par exemple, à Trappes une école  en REP+ réclame le maintien de l’ouverture de classe prévue en 1ère phase et annulée depuis lors . Une organisation demande au DASEN d’accompagner l’équipe en mettant 1 moyen supplémentaire avec ainsi possibilité de répartir les élèves de MS  dans les classes de GS allégées. La revendication d’ouverture de classe  disparait !  Est-ce le rôle d’une organisation syndicale ? Pour le SNUDI FO 78, le rôle d’une organisation syndicale c’est de défendre les revendications des personnels et de créer tous les postes nécessaires au bon fonctionnement des écoles.

Nous maintenons cette ligne indépendante ! Contactez le SNUDI FO 78 ! Adhérez au SNUDI FO 78.

La FNEC FP FO a porté au vote de ce CTSD  deux vœux :

Vœu n° 1 :  Résultat : Vote pour à l’unanimité des organisations syndicales

Le CTSD réclame la création de tous les postes nécessaires pour la rentrée 2021 pour permettre :

-          L’allègement des effectifs

-          L’augmentation des décharges pour tous les directeurs

-          Le remplacement de tous les enseignants absents

-          La prise en charge par des enseignants RASED et psy EN de tous les élèves en difficulté


Il  réclame la création des postes AESH permettant de répondre à toutes les notifications MDPH.

Vœu  n° 2 : Résultat : 7 pour  FO et FSU 2 abstentions UNSA – SGEN CFDT

 Le CTSD se prononce pour que le dispositif ministériel d’accompagnement notamment les « formations par constellations » soit totalement abandonné   et rappelle son attachement au respect du libre choix dans tout acte de formation.

 

ETAT DES LIEUX POSTES RASED - PSYEN PAR CIRCO

et Revendications du SNUDI FO 78

ENQUÊTE : ÉTAT DES LIEUX ET BESOINS EN PERSONNELS

Remplissez l'enquête et renvoyez la par mail au snudifo78

COMPTE-RENDU DU CTSD

21 janvier

GRILLE NODER

seuil d'ouverture et de fermeture

ENQUÊTE CARTE SCOLAIRE

suivi de la situation de votre école